====== B U L L E T I N H E B D O M A D A I R E ======

29 février 2012

BH-2012-02-27.pdf


Patrimoine thermal de Vichy : position de l’État

28 février 2012

Monsieur le président, madame la secrétaire d’État chargée de la jeunesse et de la vie associative, mes chers collègues, je voulais interroger Mme la ministre du budget, des comptes publics et de la réforme de l’État, porte-parole du Gouvernement, sur la cession, décidée par le Gouvernement en août 2006, du dernier parc thermal détenu par l’État à Vichy. Lire la suite »


MES : intervention de Gérard Charasse

24 février 2012

M. le président. La parole est à M. Gérard Charasse, dernier orateur inscrit dans la discussion générale.

M. Gérard CharasseMonsieur le président, monsieur le ministre, mes chers collègues, l’ambiance actuelle n’est pas sans rappeler celle des moments où les Français et d’autres peuples ont manifesté contre une vision de l’Europe technocratique purement financière et marchande, une Europe qui ne fait plus rêver, qui n’est plus un horizon pour personne.

Ceux qui veulent imposer cette Europe reviennent sans cesse à la charge. Leur vision n’a évidemment pas changé, leurs résultats non plus. Pourtant, monsieur le ministre, vous nous présentez ce mécanisme européen de stabilité comme un mécanisme de solidarité. Pensez-vous que l’Europe soit actuellement solidaire de la Grèce ? Non ! Nous sommes solidaires avant tout des intérêts financiers et bancaires. Nous sommes solidaires de ceux qui défendent une mécanique européenne qui n’est pas la mécanique des peuples, pas celle du peuple grec. Lire la suite »


Fausse rumeur (suite)

24 février 2012

Fausse rumeur.pdf


Bilan du gouvernement, question de Gérard Charasse

24 février 2012

M. le président. La parole est à M. Gérard Charasse, pour le groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche.

M. Gérard CharasseMonsieur le président, mes chers collègues, ma question s’adresse à madame la ministre du budget, porte-parole du Gouvernement.

Madame la ministre, depuis cinq ans, sur nos bancs mais aussi sur le terrain, les députés de l’opposition attirent l’attention du Gouvernement sur ses choix trop souvent éloignés de l’intérêt général. À servir davantage des intérêts particuliers, à penser davantage électorat que Nation, à user de la division entre les Français quand la crise réclame de la cohésion, à choisir l’agitation contre la détermination, vous avez fini par affaiblir la France.

Vous avez affaibli la France au point que votre candidat use d’un slogan en forme d’aveu, un slogan qui me rappelle un autre échec de votre camp : « une France forte ». S’il faut une France forte, c’est que la France, qui sort de dix ans de votre politique et de cinq ans de votre politique au carré, est faible ! (Applaudissements sur les bancs du groupe SRC.) Lire la suite »


Fausse rumeur sur Internet

21 février 2012

1420_001.pdf


====== B U L L E T I N H E B D O M A D A I R E ======

13 février 2012

BH-2012-02-14.pdf